Dossier médical – Dédé Struction

Crédit Photo : Orel Kichigai – Photography

Derby Name :

Dédé Struction

Numéro :

66

Historique de la patiente :

Depuis de nombreuses années, dans le civil, elle se faisait appeler Dédé. Il lui fallait donc un derby name en rapport avec ce surnom, histoire de ne pas bouleverser les habitudes de ses amis légèrement psychorigides… A côté de ça Dédé se qualifie de quelqu’un de « chochotte » avant, mais le derby lui a donné l’occasion de changer ça ! Une fois sur le track, elle se transforme tel Docteur Jekyll. Son derby name est donc l’image de ses deux facettes. Son numéro, lui, est un hommage à la Route 66.

Pathologie :

Son diagnostic est assez lourd selon notre médecin…
Elle souffre de dédoublement de la personnalité schizophrénique. Elle est plusieurs dans sa tête mais c’est quand même toujours elle le chef.
Elle souffre aussi de troubles obsessionnels compulsifs, et ne peut pas s’empêcher de se scotcher les genoux avant chaque match ou entraînement.

Rituel d’avant match et / ou porte-bonheur :

Contrairement à certaines de ses coéquipières, elle n’a pas chaussette ou de slip porte-bonheur.
Avant chaque match elle vérifie cependant plusieurs fois le contenu de son sac, de peur d’oublier sa bouteille d’eau, ses psychotropes, ou son dentier sûrement …

Rire hystérique quand elle entend :

C’est l’histoire d’un aveugle qui rentre dans un bar, puis dans une table, puis dans une chaise, puis dans une autre chaise…

Son petit mot pour conclure :

Kilt.